à la Une

Tata joue le jeu… Sew and wax Challenge

Quand j’ai vu sur Instagram le Sew and Wax challenge, je n’ai pas hésité une seconde, tu penses bien !! @pimsycouddestrucs qui lance cette idée, précise, de plus, qu’il ne s’agit pas d’un concours (au milieu de cet environnement qui te pousse à la surconsommation perpétuelle) mais d’un jeu ou tu essayes, avec les autres, de te mettre au défi. Sympa !

Pas trop de temps pour la première édition (et je dois avouer que je n’avais pas bien compris la règle… ), je lui envoie, comme indiqué, par mail, mais en vrac tout un tas de photos me semblant correspondre à l’objectif (mille excuses!). J’espère que tout le monde n’a pas fait comme moi (en fait si je crois… puisqu’elle a précisé plus tard, un peu l’air chafouin, que ce n’était pas à elle de faire le tri…). Bref, première édition, pas le temps… je joue pour jouer. Notamment avec mon petit sac de chutes que j’aime beaucoup. Je reçois quelques compliments qui me font plaisir et je découvre quelques comptes nouveaux de filles très douées comme @elaine111069 la gagnante du challenge !

Quelques temps plus tard, la 2ème édition du défi est lancée : il faut faire une robe avec du wax (tout en wax ou mixée comme on veut). Là , j’ai deux mois devant moi : je veux le faire « sérieux » et je me fixe plusieurs objectifs/contraintes :

  • ne pas acheter de tissu
  • ne pas acheter de patron
  • faire une robe pour moi (et pas pour une bombasse rêvée que je ne suis pas 😢).

Voili voilou comment je m’y suis prise :

D’abord, j’ai fait travailler ma nièce (10 ans je sais c’est pas bien le travail des enfants…) qui veut être styliste :

Ensuite… comme ses rêves de princesse n’était pas trop adaptés à mes compétences (et à ma morphologie), je me suis inscrite aux #robewax #waxdress et j’ai rêvé un moment d’être une grande et belle … africaine…

Mais bon… je ne suis que moi, il fallait changer de plan…

Après quelques soirées sur Pinterest à chercher la robe idéale et accessoirement un patron gratuit… Je trouve plein de belles idées mais je reste obsédée par mon tissu rose pâle et mon micro bout de wax Vlisco acheté en solde chez Toto cet hiver… En totale harmonie.

img_20190708_2016362682200831740100401.jpg

Je décide de dessiner mon projet (même si je ne sais pas trop dessiner…) pour tenter de formaliser mon idée : je ne veux pas de l’intégral Wax : certes magnifique mais trop pour mon goût et mon micro bout #justedequoifaireunbikini et je veux une forme simple voire minimaliste ultra confort pour les grosses chaleurs d’ici).

img_20190624_1941133635539134788901774.jpg

Ma robe idéale est dans ma tête : des manches tombantes, droite, avec des poches, sans col mais avec une échancrure devant. Dans le dos : je veux un empiècement parce que j’aime trop faire les « prises en fourreau » et quelques fronces pour donner un peu d’air (mais pas trop).

Pour le wax je veux faire des inserts à différents endroits, comme je l’ai vu chez une jeune créatrice sénégalaise Timzy Collection de grand talent… mais je ne sais pas encore trop comment m’y prendre. Je fais donc des essais sur des bouts de chute.

img_20190709_1955406026728195547473449.jpg

Une fois certaine de mon idée, je cherche comment dessiner le patron et si je n’ai pas dans mon bordel ma « bibliothèque de patrons » un modèle à minima de top avec manches tombantes.. En fait j’en ai plusieurs ! Mais je me décide pour le Trop top d’Ivanne Soufflet qui me semble tout de même un peu étroit et à manches trop courtes. Mais, elle explique sur son blog comment élargir le patron pour en faire un top plus « loose » (théoriquement sur du jersey mais bon on va pas s’arrêter à des détails…). Hop!

Tuto pour élargir le trop top

Il n’y a plus qu’à rallonger pour en faire une robe et faire une découpe dans le dos pour l’empiècement (et du coup rajouter sur la largeur du bas dos de quoi faire des fronces – j’ai ajouté 6 cm). Pour une fois je veux faire les choses bien, je fais donc une Toile 🕸️ !

Grand bien m’en a pris car quand tu fais ton patron toi même, tu dois aussi imaginer le pas à pas… Et ben c’est pas évident madame : non non non… Par exemple : à quel moment poser la parementures ou les petits mancherons ? Après tout le reste sinon y’a des épaisseurs bien disgracieuses ! Donc faire la toile dans ce cas m’a bien servi :

  • à redessiner mon col fendu et mes parementures
  • à vérifier la taille
  • à voir si la forme m’allait ou pas (question de goût)
  • à définir le pas à pas
  • à décider de faire la robe finale plus longue et avec des fentes sur les côtés.
img_20190709_2023117467590811332535402.jpg
Le prototype, dans un joli tissu batik flashy que je garde depuis longtemps, sera cool pour aller à la plage, non ?

Puis… Je me suis attaquée à mon joli tissu rose et là j’ai du un peu improviser pour couper car il était trop petit… rogneugneu ça m’énerve donne moi une clop … Zout… Cela m’a obligé à faire une découpe dans le bas devant et du coup j’y ai inséré un premier morceau de Wax.

J’ai décidé que la deuxième touche de wax serait discrète : les parementures col devant et dos (et j’aime bien ce petit détail léger). Ensuite prise dans mon élan j’ai ajouté un petit mancheron Wax d’un seul côté (à bas la symétrie ! ). Et enfin un grand cercle à peu près au niveau d’une des deux poches

Et voilà !!!Je suis bien contente de ma robe très confortable. Le tissu rose un peu lourd tombe bien. Le wax dynamise tout ça, et je la trouve originale 😊. Bon OK elle n’a presque rien à voir avec mon dessin mais bon… elle me plaît bien !!! Et toi ?

img_20190708_2228585263088230146238649.jpg

img_20190708_2117408040306771312217009.jpg
Tu as vu comme je me tiens droite ?
Publicités
à la Une

Tata a (vraiment) du bol…

On peut le dire…j’ai vraiment du bol.

Montagnes de tartan et rouleaux de tweed à Stornaway

Cet été en vacances en Ecosse, j’ai résisté de toutes mes forces à acheter du tweed ou du tartan (en raison du prix et de la taille de mon sac à dos). Je pensais avoir définitivement raté la tendance de l’année…

Je me résignais déjà en râlant contre tous ces petits moutons fashion (dont j’enviais béatement les jupes à carreaux et les pantalons en lainages…). De toutes façon, me rassurais-je qui a besoin de lainage à Montpellier ? Franchement avec ce ciel ?? tu t’imagines avec une jupe en tartan là ?

Playa au mois de janvier, si si je te jure

C’était sans compter une balade dominicale dans une brocante où j’aperçois cachés derrière un gros tas de bois vieilli, une étagère pleine de tissus écossais…

Je touche, je caresse et me rend compte de la qualité incroyable … du coup je renonce à demander le prix me doutant que j’allais pleurer : genre 50 euros le micro bout pas de quoi faire un mouchoir… Je passe mon chemin… me promettant de jouer au loto dès vendredi, (c’est le vendredi qu’on joue au loto, non ?)

C’est là que j’entends une petite voix calme me dire « on les débarrasse les tissus : c’est 5 euros les petits coupons, 10 euros les gros de 3 m ». Gasp….

Mon cœur se met à battre la chamade : pourvu qu’il y soit encore ce si beau tweed bleu profond à grands carreaux blancs et mouchetis jaunes… So sweet and soft et ce tartan couleurs d’automne flamboyant…

J’ai vraiment du bol. Comme j’en ai pris deux j’ai eu droit à une remise de plus … Besoin de place sur l’étagère ? Envie de faire profiter quelqu’un (de sympa hihihi) de ces beaux tissus collectionnés.

Quand je les ai vus j’ai su immédiatement ce que j’allais en faire :

Un short et un manteau.

Le short s’est transformé en Sister Mini de Vanessa Pouzet car je n’avais pas assez de tissu. Fantastique la Sister Mini 80 cm sont suffisant, c’est top. Et j’avais dans mon stock (trouvé aux puces celui-ci) un coupon automnal dont je ne savais pas quoi faire parfait pour ma doublure. Il se trouve que, vu son comportement sous le fer, c’est de la soie 😍😍 .

J’ai mis des pressions à la place de la fermeture éclair comme l’explique Joli Lab’

Et je la trouve plutôt classe. Un peu grande, elle mériterait d’être reprise sur les côtés (ce qui veut dire tout refaire en gros donc je vais plutôt grossir ce sera plus simple !)

Pour le coupon bleuuuuuu : j’y ai vu « the » manteau bleu de mes rêves.

La j’ai plus longuement hésité en passant en revue tous les patrons de manteau. J’ai même fait de l’espionnage industriel en cabine aux Galeries Lafayette.

Puis finalement Jiminy Cricket m’a dit « mais tu n’as pas déjà des patrons dans ton bordel stock ? Fais avec ! » Ben voui il a raison Jiminy Cricket … Ultime hésitation entre le magnifique Magnésium d’Ivanne Soufflet et ses 49 variantes et le tout simple manteau sans col du magazine « la couture c’est facile » hors série n°21.

J’ai choisi ce dernier pour les manches tombantes que j’adore

Et là… hormis le décalquage du patron qui est une vraie galère dans le fouillis des planches multiples, ce fut un régal. Tissu de rêve, simplicité des explications, douce musique sur FIP…

« vous êtes bien vous écoutez fip… »

Biennnnn…. Jusqu’à 2h du matin où, fatalement si près du but, je commence à patiner dans la semoule : rogneugneu (ça m’énerve! donne moi une clop) obligée de découdre la doublure de la manche montée à l’envers.

Cette petite rigolade m’a menée jusqu’à 4h du mat mais j’ai pu fièrement mettre mon manteau pour aller bosser le lendemain (les yeux explosés).

yeux explosés

Maintenant y a intérêt à faire froid sinon je déménage en Ecosse, non mais !!

Ma petite doublure jaune origami (Atelier Brunette) que j’adore même si elle froisse beaucoup…
Kiki l’écureuil

Ma petite doublure de manches à pois
à la Une

Tata … et vice versa…

Cet hiver, il fait froid, tu as vu/senti ? Jusqu’ici rien d’anormal… mais moi ça me donne envie de doubler tous mes vêtements… pas toi ?

Cet hiver je n’ai pas trop  de temps, pas le temps de me poser, de coudre autant que je le voudrais… Donc … dans mon souci d’efficacité j’ai eu l’idée (un peu débile j’avoue) d’une jupe, non seulement doublée, mais aussi « double face » pour les gens pressés qui ont besoin d’optimiser : une face « école » (genre passe partout) et une face « after work » (genre graouuuu on se lâche).

N’importe quoi….

Lire la suite de « Tata … et vice versa… »

Tata a la tête à l’envers…

Je ne sais pas où j’avais la tête ce jour là..

Ma petite môman fête ses 80 ans cette année. Comme cela se passe au printemps, j’avais en tête une petite sortie familiale au restaurant et je voulais donc lui offrir une jolie blouse printanière.

Lire la suite de « Tata a la tête à l’envers… »

Tata fait le singe

bty

Pour Noël, un ami cher m’a offert un magnifique coupon de tissu.

J’aime tout : couleur, motifs, texture même s’il représente aussi tout ce que je n’ai jamais osé porter : du rose (même vieux, je crois que je n’ai jamais eu de vêtement rose depuis mon super kilt de petite fille, rose et gris), des motifs à grosses fleurs et… des singes !

Çà oui je me vois très bien avec des singes qui courent partout sur mes vêtements !!

Lire la suite de « Tata fait le singe »